Sélectionner une page

Ma première fois avec un transexuel
Je suis marié depuis une vingtaine d’années à Letizia, quand elle était jeune elle était vraiment belle, les garçons se tournaient pour la regarder quand nous marchions ensemble et ça me gênait beaucoup, je me souviens aussi de bagarres impromptues parce que quelqu’un s’était déséquilibré avec quelques mots de trop. J’ai été frappé par elle, en plus de sa beauté, de sa façon d’être et de se donner pendant qu’on faisait l’amour, elle était désinhibée, elle faisait tout ce que je lui demandais, elle aimait vraiment se faire baiser, en fait, surtout au début, on le faisait souvent.


Avant d’avoir des enfants, nous avons profité des cinq années de notre mariage initial, il se trouve que je rentrais du travail complètement excité à l’idée de le faire et elle l’a compris à mon regard, elle s’approchait de moi, me le sortait et le suçait d’une manière que je ne peux pas expliquer, ça me rendait fou, puis je la prenais et la baisais dans toutes les positions auxquelles je pouvais penser, un plaisir unique.

Après la naissance de nos enfants, les choses ont changé, nous avons commencé à le faire moins, d’ailleurs, nous ne pouvions pas nous permettre ces soudaines explosions de sexe sauvage, nous devions planifier, ou, attendre le soir et parfois, nous étions si fatigués que nous ne pouvions même pas nous tourner les uns vers les autres. Quand on a baisé, quelque chose avait changé, ma femme était moins salope que d’habitude, je pense que la maternité a beaucoup affecté, elle a commencé à rejeter certaines choses et à préférer le sexe un peu plus “traditionnel”, je m’en sortais bien mais avec le temps c’est devenu ennuyeux.

J’ai essayé de lui faire comprendre que je voulais un peu plus de passion mais elle s’est mise en colère, elle était stressée entre le travail et les enfants et moi, pour autant que je puisse comprendre, j’ai commencé à chercher un moyen de m’échapper.
J’ai trompé ma femme pour la première fois après huit ans de mariage, notre fils était petit, je me sentais coupable envers lui mais pas envers elle, je pensais qu’elle me devait quelque chose, j’ai fait l’amour avec une jeune collègue, on a baisé dans le placard du bureau pendant la pause déjeuner, quand tout le monde était parti, elle m’a sucé la bite avec avidité, puis je l’ai mise en levrette et je l’ai enfoncée dans sa chatte.
Elle criait et s’amusait, c’était une vraie truie, je devais mettre ma main devant sa bouche pour qu’on ne la sente pas, elle se tortillait, je la sentais pousser son cul vers ma bite pour la sentir plus à l’intérieur, ça m’excitait comme elle voulait baiser, ça me faisait ressentir des orgasmes fous, le moment où je faisais gicler le sperme dans sa bouche était totalement satisfaisant.


Quand je rentrais à la maison, je revenais ennuyé, parfois ma femme, peut-être qu’elle me voyait bizarrement, elle venait me faire une pipe, elle me montait et me baisait, je ne reculais pas mais il n’y avait pas la même envie et le même enthousiasme que quand je me tapais ma partenaire.

En fait, même avec elle, ça n’a pas duré longtemps, après un certain temps elle a commencé à me poser des problèmes, je voyais qu’elle se liait et en plus, j’en avais marre de baiser tout le temps pendant une pause et l’autre, le soir elle ne pouvait jamais, alors j’ai laissé tomber.
Je me souviens encore de ce que j’ai ressenti quand c’est arrivé ce que je vais vous dire, j’étais vraiment en retard au travail, il était dix heures du soir, j’ai appelé ma femme à l’avance pour lui dire que je rentrerais très tard, pas avant une heure.
Elle m’a cru, à dix heures je suis allé m’enfermer dans un bar pour prendre un verre, j’ai rencontré une belle femme mais personne ne semblait vouloir baiser et je suis parti, j’ai quitté le club, j’étais excité, je m’y accrochais, j’ai décidé de prendre une route célèbre pour sortir avec des filles étrangères et italiennes qui étaient payées pour faire l’amour.


J’ai vu une belle fille russe, je lui ai demandé combien elle voulait, puis elle est montée dans la voiture, nous sommes partis et l’avons prise dans sa bouche, je lui ai seulement demandé une pipe, mais pendant qu’elle bougeait sa bouche sur ma bite, j’avais envie de baiser, alors je lui ai dit que je la paierais pour le service complet.
Elle m’a regardé et m’a dit que j’aurais dû lui demander d’abord, je n’ai pas compris le problème, puis sans rien me dire d’autre, elle lui a sorti la bite, c’était un travelo, bien qu’au début j’étais pétrifié, j’aimais beaucoup l’idée de lui mettre dans le cul.


Je lui ai dit de baisser son pantalon, je lui ai léché un peu le trou du cul, puis je l’ai pénétrée par derrière, elle était en levrette sur le siège, j’ai tout mis en elle, je ne pensais pas que je pouvais ressentir autant d’excitation pour baiser avec un demi-homme, je me suis engagé, ma bite s’est enfoncée, j’ai voulu la casser, j’étais excité de voir ses seins claquer d’avant en arrière et j’avoue que même sa bite dure a attiré mon attention.
Alors pendant que je la baisais, j’ai tendu le bras pour la prendre dans ma main et lui faire une branlette, j’étais plus excité que jamais, j’ai continué jusqu’à ce que du sperme chaud éclabousse ses seins, sur cette scène je suis arrivé très près de la limite, j’ai sorti ma bite de mon cul, j’ai enlevé le préservatif et je l’ai fait tourner.


Mon sperme a inondé tous ses seins, il m’a fallu quelques minutes pour me remettre de la baise, je l’ai pagayée et laissée à sa place, puis je suis rentré chez moi.
Au lit, tout ce à quoi je pouvais penser était cette folle expérience sexuelle, je n’avais jamais pensé à le faire avec un travelo et sa bite m’avait excité, j’ai commencé à penser que je pourrais essayer de la sucer et de la rentrer, peut-être que je découvrirais une partie de ma sexualité pendant des années refoulée.


Je l’ai fait, j’ai essayé et continué à le faire, chaque semaine je trouvais une excuse différente avec ma femme pour revenir tard et pendant ce temps je me faisais baiser par un beau transsexuel, nous avons eu des relations sexuelles folles, c’est devenu une habitude et aujourd’hui, plus de 12 ans après la première fois, je baise toujours un beau transsexuel.


Je ne sais pas si ma femme a compris ou n’a jamais rien soupçonné, je la baise encore parfois, mais elle ne m’excite plus autant, même sa beauté a diminué avec le temps, en plus, j’aime beaucoup la bite !